_____Qui consulte ?
Mon approche et mes compétences sont appropriées en cas de :
  • douleurs chroniques (rachialgies, céphalées, migraines, pubalgies…) ;
  • maux de dos (hernies discales, discopathies, scolioses…) ;
  • névralgies (sciatalgies, trijémiales, « arnoldite », cervico-brachialgies…) ;
  • séquelles de Wiplash (« coup du lapin ») ;
  • surmenage articulaire ;
  • troubles temporaux-mandibulaires (arthrose de la mâchoire, serrage dentaire, bruxisme…) ;
  • troubles de la posture ;
  • acouphènes (d’origine somato-sensorielle) ;
  • troubles rhumatismaux (fibromyalgie, spondylopathies, polyarthrites…) ;
  • tendinopathies ;
  • stress et surmenage.
Remarque : les prises en charge post-opératoires ou post-traumatiques immédiates ainsi que la revalidation cardio-respiratoire ne sont donc pas concernées.
Le traitement vise à redonner de la mobilité, améliorer la statique et la dynamique afin de favoriser l’équilibre de l’ensemble du corps

Chaîne d'extension

Chaîne de flexion

Chaîne d'ouverture

Chaîne de fermeture

Chaîne musculo-squelettique

Chaîne neuro-vasculaire

Chaîne viscérale

_____Chaînes musculaires et physiologiques
« (…) Les chaînes physiologiques sont des circuits anatomiques au travers desquels les forces organisatrices du corps se propagent (…) » Leopold Busquet
Au nombre de 7, elles se divisent en 2 grandes familles :
Les chaînes dynamiques / musculaires
—› la chaîne d’extension, de flexion, d’ouverture et de fermeture
Les chaînes statiques / conjonctives
—› la chaîne musculo-squelettique, neurovasculaire et viscérale
En prenant en compte le contenant (l’enveloppe musculaire, conjonctive, squelettique) et le contenu (respiratoire, viscéral), la méthode vise à supprimer les tensions parasites menaçant la fonction d’une ou plusieurs chaines et l’équilibre naturel du corps.
Les techniques sont manuelles ou posturales et n’emploient aucune manœuvre de force. Elles s’appliquent au niveau viscéral, crânien, musculaire, articulaire ou neurovasculaire.

Chaîne d'extension

Chaîne de flexion

Chaîne d'ouverture

Chaîne de fermeture

Chaîne musculo-squelettique

Chaîne neuro-vasculaire

Chaîne viscérale

_____Chaînes musculaires et physiologiques
« (…) Les chaînes physiologiques sont des circuits anatomiques au travers desquels les forces organisatrices du corps se propagent (…) » Leopold Busquet
Au nombre de 7, elles se divisent en 2 grandes familles :
Les chaînes dynamiques / musculaires
—› la chaîne d’extension, de flexion, d’ouverture et de fermeture
Les chaînes statiques / conjonctives
—› la chaîne musculo-squelettique, neurovasculaire et viscérale
En prenant en compte le contenant (l’enveloppe musculaire, conjonctive, squelettique) et le contenu (respiratoire, viscéral), la méthode vise à supprimer les tensions parasites menaçant la fonction d’une ou plusieurs chaines et l’équilibre naturel du corps.
Les techniques sont manuelles ou posturales et n’emploient aucune manœuvre de force. Elles s’appliquent au niveau viscéral, crânien, musculaire, articulaire ou neurovasculaire.
_____Relaxation
Tout au long de notre existence, nombre d’évènements vont influencer notre vécu. Durant ce cheminement, notre corps et notre mental interagissent à notre insu pour préserver notre bien-être. En situation de surmenage ou de stress important, cet équilibre est perturbé. Une souffrance mentale durable peut alors entraîner ou augmenter des désordres physiques (douleurs, tensions musculaires, fatigue…), de même qu’une douleur chronique et invalidante peut perturber le mental (mémoire, humeur, attention, sommeil…) et risquer d’altérer le processus de guérison.
À terme, s’enclenche alors un cercle vicieux.

En sollicitant progressivement les ressources du patient par différentes techniques (massages et mobilisations, travail du souffle, amélioration de la posture, cohérence cardiaque, sophrologie, hypnose…), la relaxation en kinésithérapie permet de réactiver un cercle vertueux !

_____Relaxation
Tout au long de notre existence, nombre d’évènements vont influencer notre vécu. Durant ce cheminement, notre corps et notre mental interagissent à notre insu pour préserver notre bien-être. En situation de surmenage ou de stress important, cet équilibre est perturbé. Une souffrance mentale durable peut alors entraîner ou augmenter des désordres physiques (douleurs, tensions musculaires, fatigue…), de même qu’une douleur chronique et invalidante peut perturber le mental (mémoire, humeur, attention, sommeil…) et risquer d’altérer le processus de guérison.
À terme, s’enclenche alors un cercle vicieux.

En sollicitant progressivement les ressources du patient par différentes techniques (massage, mobilisations, réhabilitation du souffle, sophrologie, hypnose…), la relaxation en kinésithérapie permet de réactiver un cercle vertueux !

_____Alimentation, nutrition et nutrithérapie
L’alimentation attise les passions.
Bien plus qu’un rôle nourricier pour nos cellules, elle nourrit notre âme, notre mémoire et nos souvenirs. L’objectif des séances de nutrithérapie est de mettre en avant l’ensemble de ces vertus tout en procédant à un rééquilibrage progressif et durable de vos habitudes alimentaires.

Quelles que soient vos envies, vos limites ou votre philosophie, je reste à l’écoute de votre réalité en privilégiant le plaisir, le bon sens et la créativité. Loin des régimes et autres restrictions, je vous invite plutôt à partir à la découverte de votre assiette idéale, en fonction de votre biorythme et de vos activités, et ce, afin d’en tirer un maximum de bénéfice pour votre santé.

Remarque : la profession de Nutrithérapeute se distingue de la profession de diététicien dont l’exercice est soumis à l’arrêté royal du 19.02.1997 qui en fixe les conditions d’agrément. Ces deux professions n’entrent donc pas en concurrence mais ne dispensent en aucun cas des conseils d’un médecin.
_____Alimentation, nutrition et nutrithérapie
L’alimentation attise les passions.
Bien plus qu’un rôle nourricier pour nos cellules, elle nourrit notre âme, notre mémoire et nos souvenirs. L’objectif des séances de nutrithérapie est de mettre en avant l’ensemble de ces vertus tout en procédant à un rééquilibrage progressif et durable de vos habitudes alimentaires.

Quelles que soient vos envies, vos limites ou votre philosophie, je reste à l’écoute de votre réalité en privilégiant le plaisir, le bon sens et la créativité. Loin des régimes et autres restrictions, je vous invite plutôt à partir à la découverte de votre assiette idéale, en fonction de votre biorythme et de vos activités, et ce, afin d’en tirer un maximum de bénéfice pour votre santé.

Remarque : la profession de Nutrithérapeute se distingue de la profession de diététicien dont l’exercice est soumis à l’arrêté royal du 19.02.1997 qui en fixe les conditions d’agrément. Ces deux professions n’entrent donc pas en concurrence mais ne dispensent en aucun cas des conseils d’un médecin.
La nutrithérapie ne traite pas directement les pathologies, mais elle permet de rassembler les meilleures conditions possibles pour s’en prémunir ou optimiser leur guérison.

+32 (0)474 06 42 65